L’apnée pour tous, même pour Dan Carter !

0

 

Dan_Carter_

On s’imagine souvent les apnéistes longilignes, mangeant des graines à tous les repas et bien non ! Dan Carter, le capitaine aux 112 sélections avec les All Blacks, est un adepte de l’apnée. Et ce n’est pas un hasard si les rugbymen privilégient ce sport. Mais ils ne sont pas les seuls …

« Savoir bien respirer permet de garder les idées claires »

Dan Carter évoque, dans un article du magazine GQ,  les chocs très importants auxquels sont soumis les corps pendant les matches : il faut vite reprendre ses esprits et ces exercices de respiration permettent de se relancer dans le combat « avec les idées claires ». D’autres rugbymen expliquent qu’il faut rapidement faire descendre la fréquence cardiaque lorsqu’il y a des touches ou taper des pénalités et l’apnée leur permet de travailler ces différences de rythmes.

D’autres sportifs sont fans d’apnée !

Kevin Rolland qui vient de remporter la Coupe du monde de half-pipe de ski freestyle à Tignes respire à pleins poumons dans les montages qu’il affectionne particulièrement. Mais son autre passion est l’apnée qu’il pratique très régulièrement, affichant un record de descente de 55 mètres ! Il plonge très régulièrement et pour les besoins d’un film publicitaire, il a gardé ses skis pour aller au fond de la piscine 

Kevin

Si ce grand skieur n’a pas forcément besoin de l’apnée pour exercer sa discipline, d’autres sportifs n’ont pas le choix : en effet, les kayakistes doivent rester parfois plusieurs minutes sous l’eau avant de pouvoir redresser leur embarcation.

Surfeur

C’est un plus de bien maîtriser ce moment en immersion, sans paniquer. L’Australien Mark Matthews, qui surfe les vagues les plus grosses du monde, explique que l’apnée lui permet de mieux appréhender le temps qu’il passe sous l’eau et qui lui semblent bien plus long que lorsqu’il est sur son surf …

« 30 secondes sous l’eau à Ours équivalent à 3 minutes en piscine ».

Partage.