L’apnée pour les enfants, à quel âge on peut commencer ?

0

Initier vos enfants à l’apnée, vous n’y avez jamais songé ? Et pourquoi pas ? Nous avons interviewé Stève PIERRE, du club de plongée Eau Libre à Brest. Il nous parle des bénéfices de l’apnée pour les plus jeunes.

Initiation des enfants à l'apnée

Initiation des enfants à l’apnée (c) Club de plongée Eau Libre – Brest

A quel âge un enfant peut-il s’initier à l’apnée ?

Stève PIERRE : Les enfants font naturellement et spontanément de l’apnée dès qu’ils sont à l’aise dans l’eau. De notre côté, les pratiquants les plus jeunes ont 8 ans. Mais c’est surtout une question de logistique et de type de bassin.

Y a-t-il des conditions requises au niveau physique ? Des contre-indications ?

SP : Là il faut plutôt poser la question à un médecin 😉 Pour de la pratique régulière (hors initiation ponctuelle), nous demandons un certificat médical. Les contre-indications sont les mêmes que pour la natation. Si la pratique présente des immersions, le port de bouchons d’oreille est interdit. Il ne faut donc pas de problème ORL. Il n’est pas nécessaire d’être un bon nageur, ni déjà un sportif.

Quels conseils donneriez-vous à un enfant qui souhaite s’initier à l’apnée ?

SP : Comme dans tout sport, les performances des stars de la discipline peuvent faire rêver. Cependant le plaisir de la pratique de l’apnée ne rime pas avec performance sportive et record.
Nous conseillons aux enfants et donc aux parents, de trouver un club qui base son entraînement sur le loisir, sur le jeu. En pratique libre, toujours être sous la surveillance d’adultes responsables et ne jamais pratiquer seul dans son coin.

De quel matériel doit-il disposer ? Le fournissez-vous ?

SP : Chez Eau Libre, nous fournissons tout le matériel nécessaire. Les enfants viennent avec maillot de bain et serviette. Le matériel est simple et c’est tout l’intérêt de la discipline : palmes souples, masque adapté en taille et volume (ne pas utiliser les masques de supermarché souvent trop rigides), et en fonction de la température de l’eau une combinaison adaptée. Notre bassin est à 28/29 degrés, nous équipons les apnéistes avec une combinaison de 3mm.

Comment se passe l’initiation, par quoi débutez-vous ?

SP : La progression se fait autour des fondamentaux, mouvement (équilibre), respiration, propulsion, commun à d’autres activités. Finalement, que l’on débute, ou que l’on soit très avancé dans la pratique, l’entraînement tourne autour de ces 3 axes. Dès la première séance nous apprenons par des jeux à glisser sur et sous l’eau, à respirer avant et après l’apnée, à palmer, à nous immerger tête en haut/tête en bas, à compenser les oreilles….

Combien existe-t-il de niveaux ?

SP : De notre côté, nous ne suivons pas les niveaux fédéraux qui sont trop éloignés de notre forme de progression et des besoins des apnéistes. Nous proposerons prochainement des certifications PADI (école de formation à la plongée internationale) articulées autour de 3 niveaux, plus souples, plus fun et plus adaptées à une pratique internationale. Mais encore une fois, le plaisir de pratiquer peut se dispenser des niveaux et autres certifications.

Les cours ont-ils lieu en piscine ou à l’extérieur ?

SP : Pour les enfants les cours ont lieu en bassin. Mais nous organisons des sorties en mer plutôt axés détente et découverte de l’environnement pour les jeunes.

En quoi le public enfant est-il différent des adultes ?

SP : Le public enfant n’est pas si différent du public adulte. Les axes de progression sont similaires et comme les enfants, les adultes progressent plus facilement à travers le jeu. Cependant les enfants ont souvent moins d’appréhension que certains adultes et une dose d’enthousiasme sans concurrence. Parmi les variantes, on trouve des apnées moins poussées avec les enfants (travail en limite de zone facile) et un enchaînement d’exercices plus fréquent.

Quels sont les avantages de la pratique de l’apnée pour un enfant ? Qu’est-ce que ça leur apporte ?

SP : C’est une question qui nécessiterait des pages et des pages pour y répondre ! C’est avant tout l’accès à un nouveau milieu (et pas uniquement de la surface), au moins aussi riche que le milieu terrestre. Cela ouvre la porte à une infinité d’activités.
D’un point de vue physique, la pratique de l’apnée pour les enfants, remet les compteurs à zéro. Un enfant initialement peu sportif ou introverti pourra s’épanouir autant qu’un autre.
C’est une activité complète qui permettra aux jeunes de mieux se connaître.
L’apnée est une activité douce, non traumatisante mais qui n’interdit pas une pratique dynamique et sportive.

En savoir plus sur la plongée et les stages pour enfants sur le site Eau Libre
29 rue Amiral Troude Piscine de Scubaland Port de Commerce
29200 Brest

© photo : Eau Libre

Partage.