Lidija Lijic : l’apnée passion, faite de rencontres et de découvertes

0

Lidja Lijic et sa combinaison TopstarMulti-médaillée dans les compétitions européennes et mondiales, la Croate Lidija Lijic vient de tenter un nouveau défi. En mars, elle était en Finlande pour battre plusieurs records du monde d’apnée sous la glace dans le cadre de son projet The Arctic Breath. De retour en Croatie, elle se livre à Apnee-Topstar.com, le temps d’une rencontre. Interview.

The Artic Breath, un défi sous la glace

C’est l’objectif du projet The Artic Breath, mené par Lidija et par Vitomir Maricic : « tenter de battre des records d’apnée sous la glace, en apnée dynamique et aussi bien par un homme que par une femme, et les inscrire au Guiness des records« .

Pour Lidija Lijic, ce défi est aussi important en termes de visibilité… qu’en termes de sensations. « Plonger sous la glace, c’est une nouvelle dimension, explique-t-elle. C’est un tout nouveau monde pur sous la surface, tout semble tellement calme. C’est encore plus paisible qu’une plongée sous l’océan un jour de calme plat ! ». Ce sont des photos d’apnée sous les glaces du Groenland qui lui ont donné envie de découvrir cet univers. « Cela faisait longtemps que je voulais réaliser ce rêve, mais en Croatie il n’y a pas de lac gelé en hiver qui me donnait cette possibilité. »

Il faudra néanmoins attendre encore un peu pour battre ces records : si la plongée sous la glace a été possible, des ennuis de santé de l’un des membres de l’organisation ont conduit à l’intervention d’une équipe d’urgence. « Il se sent mieux maintenant, et c’est bien là le plus important », souligne Lidija. Qui relève à nouveau le défi en décembre prochain, « aux prochaines neiges ».

Autour de l’apnée, un véritable « mode de vie »

« L’apnée en compétition, c’est la récompense de tous les entraînements et des efforts pendant la saison, c’est un défi à part entière. On plonge dans des conditions de sécurité optimum, et on cherche ses limites. Et la meilleure chose c’est d’arriver à dépasser ses limites et d’être récompensé par un bon résultat, parfois une médaille », détaille Lidija.

Au-delà de la compétition, c’est l’expérience humaine qui la séduit, « quand on a la chance de s’entraîner et de passer du temps avec des apnéistes du monde entier ». Des amis qui partagent la même passion, des « souvenirs dans le bleu »… et d’autres rencontres encore plus extraordinaires. « L’un de mes meilleurs souvenirs, c’est une expérience unique lors d’une plongée non loin de ma ville natale : une rencontre avec un groupe de 11 dauphins qui nageaient et jouaient autour de moi, et la chance de voir ces magnifiques créatures dans leur propre environnement« .

Ce qui explique sans doute un prochain projet de l’apnéiste croate : « plonger avec des baleines dans les Îles Tonga, en Polynésie ! ».

Quand l’équipement répond à des besoins bien particuliers

Pour vivre ce genre de défis – et pour répondre au mieux aux sollicitations physiques, Lidija fait confiance à ses combinaisons Topstar. « J’utilise une combinaison très fine (2mm) pour mes entraînements en piscine. Pour le projet The Arctic Breath, j’avais une combinaison de 6,5mm ; c’est très difficile de maintenir la chaleur du corps à une température optimale, et il faut éviter tout impact négatif sur la performance et le confort lors d’une plongée en eau froide. Topstar réussit parfaitement à proposer une combinaison souple et douce, qui me permet de conserver la bonne température. »

En images : Lidija teste son équipement !

Partage.