Les niveaux en apnée : qu’est-ce que c’est ?

0

Il existe 4 niveaux en apnée, permettant de connaître le degré de pratique d’un apnéiste. A quelles capacités les niveaux d’apnée correspondent-ils et comment y parvenir ? On fait le point !

Du niveau 1 au niveau 4 : de l’apnée découverte à l’expertise

Les 4 niveaux d’apnée ont été définis par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM). Ils attestent des capacités physiques, de la bonne utilisation du matériel et des connaissances en matière d’apnée. A chaque grade ses prérogatives : elles sont décrites en détails sur le site de la Fédération.

Les 4 niveaux en apnée

Le niveau 1 (A1) et le niveau 2 (A2) correspondent respectivement à la découverte et au perfectionnement, avec une autonomie de 6 mètres. Tous deux font partie de la « Formation Généraliste Apnée ». Le niveau 3 (A3) correspond à un niveau d’exploration de la profondeur, et le niveau 4 (A4) -le plus élevé- désigne le niveau expert. Ces deux derniers stades correspondent à la « Spécialisation apnée pure ».

Comment passer les niveaux en apnée ?

Ce sont les clubs d’apnée qui proposent de passer les niveaux. Les apnéistes peuvent valider leurs niveaux au terme d’examens pratiques et théoriques. Il faut surtout bien penser à s’inscrire auprès du club !

Quel niveau pour devenir initiateur en apnée ?

Il est possible d’accéder aux formations d’initiateur à partir d’un certain niveau. Le niveau 2 pour enseigner les bases, et le niveau 3 pour initier à la profondeur. Dès le niveau 4, les apnéistes experts peuvent tenter d’accéder au monitorat.

Partage.