Les niveaux en apnée : qu’est-ce que c’est ?

0

Il existe 4 niveaux en apnée, permettant de connaître le degré de pratique d’un apnéiste. A quelles capacités les niveaux d’apnée correspondent-ils et comment y parvenir ? On fait le point !

Du niveau 1 au niveau 4 : de l’apnée découverte à l’expertise

Les 4 niveaux d’apnée ont été définis par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM). Ils attestent des capacités physiques, de la bonne utilisation du matériel et des connaissances en matière d’apnée. A chaque grade ses prérogatives : elles sont décrites en détails sur le site de la Fédération.

Les 4 niveaux en apnée

Le niveau 1 (A1) et le niveau 2 (A2) correspondent respectivement à la découverte et au perfectionnement, avec une autonomie de 6 mètres. Tous deux font partie de la « Formation Généraliste Apnée ». Le niveau 3 (A3) correspond à un niveau d’exploration de la profondeur, et le niveau 4 (A4) -le plus élevé- désigne le niveau expert. Ces deux derniers stades correspondent à la « Spécialisation apnée pure ».

Comment passer les niveaux en apnée ?

Ce sont les clubs d’apnée qui proposent de passer les niveaux. Les apnéistes peuvent valider leurs niveaux au terme d’examens pratiques et théoriques. Il faut surtout bien penser à s’inscrire auprès du club !

Quel niveau pour devenir initiateur en apnée ?

Il est possible d’accéder aux formations d’initiateur à partir d’un certain niveau. Le niveau 2 pour enseigner les bases, et le niveau 3 pour initier à la profondeur. Dès le niveau 4, les apnéistes experts peuvent tenter d’accéder au monitorat.

Partage.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.