Vagabond, voilier d’expéditions polaires

0

Vagabond, au cœur des grandes expéditions !

Nous sommes heureux de vous présenter le voilier Vagabond ! Vagabond est un voilier de 15 mètres de long conçu pour les expéditions polaires. Depuis 2000, Vagabond navigue dans l’Arctique et hiverne sur la banquise comme base logistique de projets scientifiques, sportifs ou artistiques. De 2004 à 2009, Vagabond a notamment contribué au programme européano-russe Damoclès sur l’évolution des glaces, en leur servant de base polaire. Voilier Vagabond  

Un équipage qui n’a pas froid aux yeux

C’est en famille et à l’intérieur de Vagabond que France Pinczon du Sel et Eric Brossier ont choisi de vivre, accompagnés de leurs deux petites filles. Après des études de Beaux Arts, France Pinczon du Sel est designer naval, avant de devenir exploratrice au sein du Vagabond. Eric Brossier, capitaine de Vagabond et réalisateur, est diplômé de l’INPG et spécialiste en génie océanique. C’est tout naturellement que France et Eric se retrouvent dans cette aventure plus qu’extraordinaire !

« A bord il y a deux saisons bien distinctes : l’hivernage tant que la banquise entoure Vagabond, et l’été où nous pouvons naviguer, nous commente France Pinczon du Sel.

En hiver, l’ours reste omniprésent, c’est pourquoi nous avons des chiens qui nous préviennent en cas de visite… Cet hiver, en pleine nuit, un ours est venu plusieurs fois finir la réserve de phoque destinée à nourrir nos chiens ! Annu, d’un aboiement spécial nous a réveillé, il a fallu plusieurs pétards lumineux pour le faire fuir ! Un matin, avec les filles sur le chemin de l’école en motoneige, nous avons « fait la course » avec cet ours qui allait dans la même direction que nous, mais il s’est affolé et a fait demi tour vers Vagabond !

Plus que tout, c’est la météo qui dicte nos journées. Si le blizzard se lève, parfois plus rien ne bouge au village de Qikiqtarjuaq, plus d’école, tout est fermé… Et ça ne vaut pas le coup de se risquer dehors pour de longues sorties. Mais il arrive que l’on se fasse surprendre, on se retrouve alors tout petit dans les déploiements de la nature, mais bien heureux de disposer d’un GPS pour rentrer et de bon matériel (souvent local, vive les moufles en peau de phoque!) pour se protéger des brûlures du froid…Ourse et oursons polaires

La navigation dans l’Arctique peut être parfois surprenante… Il faut veiller aux icebergs dans les brumes fréquentes, et lorsque le vent monte soudainement, les glaces deviennent de vrais dangers. Nous avons vécu de vrais nuits d’émotions à peu près chaque année en fin d’été alors que la nuit revient après le jour permanent, lorsque la houle s’en mêle et que les growlers sont difficiles à discerner. Attention maximale, on guette la surface de l’eau comme les lueurs dans le ciel, dans le froid cinglant des automnes en Arctique…

Un ours sur une plaque de glace est toujours une belle surprise en navigation. A bord on est tout à fait en sécurité, et les observer finir une carcasse de phoque avec des oursons sur du pack qui dérive ou en voir un commencer à jouer avec notre amarrage sur glace est toujours un moment privilégié ! »

 Vagabond jette l’ancre pour le meilleur de l’apnée

En 2011, Vagabond s’installe au Nunavut, au Nord du Canada. France et Eric choisissent ainsi d’y élever leurs filles, au côté d’un village inuit. Mais c’est à Brest, leur port d’attache, que l’équipage de Vagabond rencontre Laurent Marie, notre apnéiste explorateur sous la banquise ! Ensemble ils montent une première expédition en été d’abord, puis une hivernale. Ils contribuent alors à sensibiliser enfants et adultes à la préservation de l’environnement !

Laurent Marie et Eric Brossier en Topstar

Partage.